Suppression des commissions : la pétition continue !

Publié le par agence com vous

Lancée lors de la Convention Patrimonia, la pétition visant à protester contre la possibilité de suppression par Bruxelles des rétrocessions de commissions perçues par les conseils en investissements a recueilli plus d’un millier de signatures. Stéphane Fantuz, Président de la CNCIF encourage les CIF à amplifier le mouvement. Précisions.

Plus d’un millier. C’est le nombre de signatures recueillies face au projet de la Commission européenne qui voudrait interdire les rétrocessions de commissions, soit la quasi-totalité des rémunérations des CIF.

En effet Bruxelles, interdirait la perception par les professionnels d’autres éléments de rémunération que leurs honoraires. Ce qui aurait pour conséquence de remettre brutalement  en question la viabilité économique de l’activité de CIF et de CGPI.

Aussi, l’initiative lancée lors de la Convention Patrimonia a largement mobilisé. Stéphane Fantuz, Président de la CNCIF, s’il se réjouit bien sûr de cette réaction positive, appelle désormais la profession à poursuivre la mobilisation et encourage à signer la pétition en ligne sur le site internet de l’association à l’adresse suivante :

http://www.cncef.org/files/file/Petitionpatrimonia2.pdf

« Toute réforme non concertée de la distribution des produits financiers serait dangereuse à la fois pour l’avenir de la profession mais aussi pour la protection du consommateur épargnant ; il faut donc poursuivre notre action » conclut Stéphane Fantuz. La pétition continue.

Publié dans CNCIF

Commenter cet article